En quoi consiste la domination sexuelle ?

En quoi consiste la domination sexuelle ?

Envie de dominer votre partenaire ? Pourquoi aimez vous cela ? Nous allons vous présenter la domination sexuelle. Une pratique de plus en plus courante qui permet d’intensifier sa sexualité avec son partenaire. C’est donc le moment de pimenter vos relations dès maintenant avec notre espace intime.

Combien de personnes pratiquent la domination sexuelle

Des statistiques intéressantes sur la pratique de la domination sexuelle. Près de 47 % des femmes et 60 % des hommes ont fantasmé sur la domination sexuelle de quelqu’un.

Parmi les autres chiffres intéressants, 47 % des adultes aimeraient participer à au moins une activité sexuelle non traditionnelle. 33,9 % l’ont déjà fait au moins une fois auparavant.

L’expression “BDSM” sur Google renvoie plus de 500 millions de résultats. Cela démontre que vous n’êtes pas seule à apprécier cette pratique sexuelle. C’est normal d’ailleurs, nous allons voir pourquoi dans la suite de cet article.

Connexe : pour en savoir plus sur le BDSM découvrez le meilleur Guide BDSM !

La domination sexuelle existe depuis un moment déjà

C’est le moment de découvrir l’histoire de la domination sexuelle. Nous allons d’ores et déjà vous spoiler. Ce n’est pas nouveau du tout ! Le Kamasutra, écrit en Inde il y a environ 2000 ans, nous décrit six endroits appropriés pour frapper une personne avec passion et quatre façons de le faire.

L’aristocrate français, le marquis de Sade a écrit plusieurs romans érotiques. Il a donné naissance au sadisme. Il a vécu de 1740 à 1814.

Pour le masochisme, c’est dérivé du nom noble de l’auteur autichien Leopold von Sacher-Masoch. En 1970 il écrit un roman décrivant une relation dominante-soumise.

Même avant Cinquante Nuances de Grey, 36% des adultes américains ont déclaré avoir déjà eu des rapports sexuels avex des masques, fouets, bandeaux…

La domination est-elle un trouve médical

Il y a un moment déjà, les experts en santé mentale se posaient la question si ceux qui pratiquent le BDSM étaient en bonne santé mentale. L’american Psychiatric Association a énormément aidé à la déstigmatisation. Ils ont publié un manuel de diagnostique et statistique des troubles mentaux en 2013. Ils ont établi une différence claire entre les adultes consentants qui veulent vraiment pratiquer la domination sexuelle et ceux qui forcent les autres personnes à tester des comportements de domination sans consentement.

Que cela signifie vraiment ? Vouloir utiliser des fouets, des chaînes, n’est clairement plus un signe de maladie mentale qui justifierait une intervention clinique.

Cependant, il est vrai qu’il existe de vrais troubles sexuels similaires. Le sadisme sexuel qui consiste à donner une douleur physique ou psychologique à un autre dans le but de se faire plaisir sexuellement. Le trouble du masochisme sexuel implique de vous impliquer dans une situation d’humiliation, maltraité, frappé à des fins d’excitation sexuelle.

La différence entre le BDSM et les troubles ? Le consentement.

domination sexuelle

Pourquoi nous aimons la domination

La majorité des amateurs de domination sexuelle sont en parfaite santé mentale et physique. Ils n’aiment plus la routine, ils souhaitent tester de nouvelles expériences pour pimenter et intensifier leur sexualité.

Quelques détails intéressants, une étude publiée en 2008 dans le Journal of sexual medicine révèle que les gens qui aiment le BDSM sont plus susceptibles d’aimer les relations sexuelles orales et / ou anales. Ils auraient eu aussi plusieurs partenaires au cours de l’année. Ils ont souvent déjà testé le sexe par téléphone, ils aiment le porno, ont déjà surement utilisé un jouet ou accessoire sexuel. C’est aussi possible qu’ils aient déjà essayé les relations sexuelles en groupe.

Attention néanmoins, l’étude explique qu’ils n’étaient pas plus susceptibles d’avoir été contraints et n’étaient pas plus malheureux ou anxieux. Les hommes qui aiment le BDSM obtiennent généralement des scores significativement plus bas au niveau de la détresse psychologique.

Les résultats démontrent donc que la domination sexuelle est simplement un plaisir attrayant au lit ! Il suffit de respecter la règle du consentement. Le BDSM est une expression saine du sexe.

Nous sommes tous différents, nous développons nos fantasmes en fonction de nos expériences et de nos goûts. Ce n’est pas une pathologie de vouloir recevoir une fessée érotique et de prendre du plaisir ! Le plus important est de prendre du plaisir avec son partenaire. Si vous prenez du plaisir, il n’y a donc rien d’anormal.

S’amuser avec des jeux sexuels

Les jeux de rôle et le BDSM vont superbement bien ensemble. Pour découvrir une nouvelle forme d’excitation, nous vous invitons également à tester la domination sexuelle et les jeux de rôle. Un excellent mélange pour obtenir énormément de plaisir. Il vous faudra bien sûr communiquer pour imposer vos limites avant le début de la partie ! Pour plus de plaisir, nous vous invitons à découvrir nos sexshop en ligne. Vous y retrouverez d’incroyables accessoires BDSM et jouets érotiques pour dominer sexuellement votre partenaire.

Le BDSM n’est clairement pas forcément une pratique extrême comme ce que l’on peut voir sur des sites pornographiques par exemple. En fonction de vos désirs et envies il faudra choisir votre rythme. Vous pouvez tout à fait rester très soft en vous amusant. C’est d’ailleurs ce que nous vous conseillons fortement au début.

La sexualité c’est la liberté de choisir. Nous n’aimons pas la domination sexuelle de la même façon. C’est à vous de déterminer avec votre compagnon vos limites. Si vous êtes débutant dans le milieu du BDSM nous vous invitons à prendre votre temps et ne pas bruler les étapes.

C'est quoi la domination sexuelle

L’importance de la communication et du consentement

C’est primordial et obligatoire. Avant de commencer à vous amuser avec les jeux de domination, il faut absolument imposer vos limites. Vos désirs ? Mais aussi les punitions BDSM à mettre en place.

C’est pour cela que nous vous invitons fortement à écrire une petite liste des interdits. Puis en discuter avec votre partenaire pour être sûr de bien avoir compris. Il n’y a pas de communauté plus attachée au concept de consentement que la communauté BDSM.

Essayer en sécurité à la maison

Nous vous conseillons de vous renseigner, de lire, d’écouter un podcast sur la pratique du BDSM. Pour être en sécurité, il faut en discuter avant. Ce n’est pas un simple jeu sexuel.

Il faut le prendre très au sérieux. Nous vous demandons donc de bien prendre en compte les mesures de sécurité. Vous devez en discuter longuement avec votre partenaire pour ne jamais dépasser les limites !

Ce que les gens pensent de la domination sexuelle

C’est encore un peu tabou. Cependant, avec la démocratisation des Sexshop, Histoires érotiques, Vidéos pornographiques…. Le BDSM gagne du terrain. Vous avez tout à fait le droit de prendre du plaisir avec la domination sexuelle. La sexualité, c’est votre plaisir et le consentement avant tout. Vous en avez envie ? Allez-y.

La domination sexuelle conclusion

Bien évidemment, la domination sexuelle n’est pas pour tout le monde. Ce qui est certain, le BDSM procure du plaisir à des milliers de personnes. De plus en plus, la pratique de domination se démocratise.

La règle d’or pour profiter d’une séance de domination sexuelle parfaite avec un maximum de plaisir ? Simple, le consentement et la communication. Nous vous remercions pour la lecture de cet article sur la domination sexuelle. Pour pimenter encore plus votre sexualité nous vous invitons à visiter notre site internet pour découvrir de nouvelles superbes expériences. Dîtes oui au plaisir avec Cenezio.

Vous aimez ce contenu ? Partagez le sur les réseaux sociaux.

A lire également

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Découvrir le sexshop en ligne

Cacher son sextoy
Cacher votre sextoys

Notre sélection des meilleurs jouets coquins pour vos plaisirs en solo, en couple ou en groupe.