Comment dominer une femme au lit ?

Les femmes recherchent un homme qui gère au lit. Mais comment dominer une femme au lit ? Alors, il faut savoir comment dominer une femme au lit. En apprenant à devenir dominant au lit vous deviendrez plus confiant et affirmé dans la vie courante.

Nous aimons les partenaires qui savent ce qu’ils font. Le besoin d’expérience va dans les deux sens. Un débutant, c’est mignon au début, après il faut quelqu’un qui assure ! Néanmoins attention, les femmes n’aiment pas toutes être soumises. C’est même l’inverse parfois.

Elles peuvent adorer dominer un homme et faire de lui son esclave. Il n’existe pas de bon sens pour les rôles. En fonction de ce que vous aurez défini avec votre partenaire, si vous le souhaitez, vous choisirez un dominant et un soumis. Dans cet article, le dominant sera l’homme et la femme soumise. Il ne faut pas oublier que les règles très importantes du BDSM sont le consentement et la communication. Vous ne devez jamais tenter des expériences sans le bon vouloir de votre partenaire.

Pour en savoir plus : Débutante soumise BDSM

Comment dominer une femme au lit comme un expert ?

C’est partie pour nos astuces pour dominer une femme au lit. Attention, ce n’est pas parce que vous avez décidé avec votre compagne de s’initier au BDSM que vous devez devenir un maître bdsm en quelques secondes. Ce n’est pas sans risques. Il faudra prendre des précautions pour éviter les dommages physiques et émotionnels qui peuvent apparaître après une séance de domination. Vous devez maitriser l’art de la domination sexuelle pour savoir prendre des précautions. Renseignez vous !

Quelles sont les bonnes questions à se poser ?

Dans un premier temps, il va falloir se questionner soi-même. Vous devez savoir si vous avez vraiment envie de dominer votre femme pendant l’acte sexuelle. Pourquoi vous ne le faisiez pas avant ? Vous devez examiner votre profil et réfléchir à votre estime de soi. Si vous n’êtes pas à l’aise, il existe sûrement une raison.

Discutez avec votre partenaire

C’est la base des relations BDSM. Vous devez toujours en amont avoir une discussion profonde et sérieuse. Ce n’est pas à prendre à la légère. Avec votre partenaire, il faut aborder les désirs et les interdits pendant la séance de domination. C’est très important que vous soyez d’accord sur les pratiques sexuelles que vous allez tester. Secondement, vous allez devoir mettre en place un mot de sécurité. Après la prononciation de celui-ci par la soumise, le dominant devra de suite arrêter la séance.

Pourquoi il est important de ne pas aller trop vite ?

Si vous êtes encore des débutants dans le milieu du BDSM, alors il faut commencer doucement. Comme nous vous l’avons expliqué précédemment, il existe des dangers dans la pratique de la domination et soumission. Vous ne devez pas vous retrouver dans une posture que vous n’appréciez pas.

Le BDSM ne doit être que plaisir et amusement. Si ce n’est pas le cas, il y a un vrai problème. C’est pour cela que nous vous invitons fortement à commencer tout doucement. Au fur et à mesure des séances, vous aurez l’occasion d’augmenter le niveau d’intensité.

Changer les rôles

Nous devions vous rappeler que votre rôle de dominant n’est pas obligatoire tout le temps. Si vous ou votre partenaire avez envie de tester d’autres choses , alors pourquoi ne pas inverser les rôles ? Vous deviendrez le soumis et votre femme vous dominera. Vous ne pouvez pas savoir si vous n’appréciez pas avant d’avoir testé. C’est une expérience tout aussi intéressante.

Domination soft

Vous êtes débutant ? C’est parfait, il faut commencer doucement. C’est une phase qui permettra de commencer à découvrir les premières sensations de domination et de soumission. Il ne faut pas vouloir sauter les étapes. Vous allez pouvoir par exemple : tirer les cheveux, jeter votre partenaire sur le lit, lui tenir les poignets, mordre, etc… C’est un bon début, ce n’est pas exagéré.

Domination medium

Une phase de transition entre le soft et le hard. Les choses commencent à chauffer. Vous êtes désormais plus à l’aise avec la domination. C’est un cran au-dessus comparé à la domination soft. Vous allez pouvoir : mettre des fessées érotiques, morsures, refus de l’orgasme, bondage soft, cire chaude, lubrifiant chaud, etc… C’est un peu plus rude.

Domination hard

Il n’existe plus vraiment de limite mis à part le consentement de votre partenaire. Vous êtes désormais dans la cour des grands. C’est le BDSM en majuscule. Vous allez dominer votre partenaire comme vous l’avez décidé dans votre contrat. Effectivement, nous vous l’avions pas stipulé mais il existe parfois des contrats BDSM entre les deux partenaires. La domination hard inclut : l’étouffement, punitions sexuelles, bâillonnement, dégradation… Assurez vous de bien connaître le mot sécurité.

Faut-il une progression lente ou rapide ?

Si vous n’êtes pas encore un pro dans la domination. Il vous faudra sûrement plusieurs fois pour vous y habituer. C’est pour cela que vous devez commencer tout en douceur. Si jamais vous n’appréciez vraiment pas cela, alors il faut arrêter.

Le jeu de rôle

Une façon de plus de pimenter vos relations sexuelles. Pourquoi ne pas faire comme dans les films ? Vous pouvez inclure des jeux de rôles très excitants pendant vos ébats sexuels. C’est un super complément qui peut être utilisé quand vous le souhaitez. Une partenaire infirmière, policière ou hôtesse de l’air ? Amusez vous !

Comment dominer une femme au lit

Excitation en public

Vous n’allez bien évidemment pas devant la Tour Eiffel commencer une séance de BDSM. Cependant, pourquoi ne pas commencer à exciter votre partenaire en public. Une petite fessée érotique ? Des mots coquins ? Montrez lui des formes soft de dominance. C’est un excellent moyen de créer de la tension sexuelle avant de commencer votre partie de jambes en l’air !

Pourquoi le consentement c’est obligatoire ?

Nous vous l’avons déjà expliqué, nous vous le répétons. C’est tellement important. Vous ne devez jamais en aucun cas forcer votre partenaire à faire ce qu’il ne souhaite pas faire. C’est primordial d’être d’accord sur les différentes pratiques sexuelles que vous allez pratiquer. Le BDSM est un plaisir pour ses praticiens. Alors, s’il vous plait, il faut respecter cette règle d’or.

Conclusion : La domination au lit d’une femme

Cela doit être un plaisir. La pratique de la domination et soumission permet à ses pratiquants de découvrir de nouvelles expériences et sensations. C’est une vraie culture. Vous devez toujours respecter les précautions à mettre en place avant une séance. Nous vous remercions pour la lecture de cet article. En vous souhaitant un bon entraînement pour dominer comme un pro votre femme. Soyez en harmonie avec vous-même et dîtes oui au plaisir !

Vous aimez ce contenu ? Partagez le sur les réseaux sociaux.

A lire également

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Découvrir le sexshop en ligne

Cacher son sextoy
Cacher votre sextoys

Notre sélection des meilleurs jouets coquins pour vos plaisirs en solo, en couple ou en groupe.